Mission Flash : un été de mobilisation

A la suite du rapport du Dr Braun « Urgences et soins non programmés : des réponses rapides et fortes pour l’été », des mesures ont été mises en place. Afin de renforcer l’offre de soins de ville et soutenir les services de régulation des urgences les URPS ont eu un rôle important pour adapter les mesures à l’échelle territoriale.

Jusqu’au 30 septembre 2022, les IDEL volontaires peuvent être sollicités, à la demande du SAMU, des services d’accès aux soins (SAS) ou bien des CPTS, pour se rendre au domicile du patient appelant, notamment en EHPAD, afin d’évaluer la situation et de réaliser, si nécessaire, une téléconsultation assistée et/ou un acte infirmier.

En quoi consiste ce dispositif pour les IDEL ?
L’adhésion à ce dispositif d’appui aux services de régulation consiste pour l’infirmier à se déclarer participant auprès du centre de régulation et à se rendre disponible sur des créneaux de 6H (jour et/ou nuit) en cas de sollicitation du centre 15 ou du SAS, en réduisant son planning habituel.

Une mise en place régionale inégale  

La mise en place des mesures Braun a été appliquée de différentes façons sur le territoire. Les URPS infirmiers se sont mobilisés pour faire adhérer localement les professionnels avec le soutien ou non des instances régionales telles que les ARS.

Dans les Pays de la Loire, bien avant les recommandations du Dr Braun, des mesures avaient déjà été mises en place notamment en Mayenne pour soulager les services d’urgences par la création d’une astreinte infirmière pour les EHPAD du département entre 20h et minuit, les soirs de semaines régulés avec le 116. 117[1] et le SAMU.

Pour David Guillet, président Sniil de l’URPS Pays de la Loire, ce dispositif permet d’apporter le regard de l’IDEL et de prodiguer des actes infirmiers et/ou de téléconsultation directement sur site sans faire déplacer le patient vers les services d’urgences.

Les mesures Braun n’ont été pour l’URPS Pays de la Loire que la continuité et l’élargissement du dispositif mis en place sur le territoire pour les EHPAD. Le rôle de l’URPS a été important dans l’adhésion des IDEL au dispositif :

  • Explication du dispositif auprès des IDEL des territoires concernés.
  • Coordination entre les différents professionnels volontaires.
  • Organisation des permanences et des plannings des astreintes.

Cette mobilisation à l’échelle locale a permis d’assurer la continuité de l’accès aux soins des patients tout en mettant en avant l’efficacité des initiatives territoriales. Suite aux premières constatations, des discu